Autorisation de travail

Droit au travail

Si vous êtes titulaire d’un titre de séjour « étudiant », vous pouvez travailler, à titre accessoire, jusqu’à 60% de la durée annuelle de travail, soit 964h par an, sans avoir à solliciter une autorisation provisoire de travail*.

Si vous ne respectez pas cette limite, vous risquez le retrait et le refus de renouvellement de votre titre de séjour.

* A l'exception des étudiants algériens : voir ci-dessous.

Autorisation de travail

L’autorisation de travail est nécessaire dans deux cas :

  • Si vous êtes en contrat de professionnalisation et que vous dépassez les 964 heures de travail par an,
  • Si vous êtes étudiant algérien et que vous avez trouvé un job (autorisé jusqu’à 50% de la durée annuelle de travail soit 850 heures). 

Cette démarche est à réaliser sur la plateforme web ANEF.

Le CMI vous accompagne : prenez rendez-vous pour réaliser cette démarche avec l’assistance d’un membre de l’équipe.

A noter :

  • Si vous êtes en contrat d’apprentissage, l’autorisation de travail n’est plus nécessaire mais le contrat doit avoir été validé par l'opérateur de compétences (OPCO) ou par la Dreets (en cas d'apprentissage dans la fonction publique).
  • Si vous êtes Passeport Talent Chercheur, votre convention d'accueil a valeur d'autorisation de travail.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à consulter l’espace FAQ du CMI créé à ce propos ou le site du service public.

Si vous ne trouvez pas la réponse à vos questions, n’hésitez pas à contacter le CMI Rennes : l'équipe pourra vous renseigner et vous assister dans cette démarche.

Les heures de stage obligatoire effectuées dans le cadre de vos études ne sont pas comptabilisées dans les heures de travail.